SculPaper, raconté par son créateur.

SculPaper?

Sculpaper a été créé en 2014 quand un jour de mauvais temps, j’étais lassé de voir mes murs blancs et impersonnels. J’ai donc décidé de me lancer dans ma première création de sculpture en papier, un cerf…

Mes premiers pas ont été laborieux, mais après de nombreuses heures de travail, je suis enfin parvenu à un résultat plaisant ! S’en est suivi un ordinaire apéro entre amis où ma première création a fait fureur. Une pluie d’idées est ressortie de nos échanges et c’est à partir de ce moment que le micro studio Sculpaper est né.

Le créateur de ces sculptures artisanales et objets aux formes polygonales et aux multiples couleurs, c’est moi, Azael. Je suis franco-mexicain et puise mes idées dans ces deux cultures. J’aime créer, expérimenter de nouveaux modèles, objets, formes, tailles, textures… Je vous laisse imaginer ma décoration murale à présent, qui contraste grandement avec l’ancienne. Un vrai Zoo !

Je réalise principalement des trophées d’animaux en papier et fait main (têtes d’animaux en papier AKA « Trophées » ou faux trophées) inspirés du design minimaliste.

L’esprit Do It You self (DIY) ou à faire vous-même est capital car il permet à chacun de passer un agréable moment et d’être fier d’être l’auteur de sa propre décoration intérieure de caractère et design.

J’attache beaucoup d’importance dans le développement de mes sculptures aux détails afin de vous donner la meilleure qualité ainsi qu’un design épuré pour chaque produit. Le papier est d’origine française et la réalisation des étapes de production est faite maison.

OUR3

Azael Eve  aka SculPaper

 

Ce créateur Franco-Mexicain revisite à sa façon l’art de l’origami et du pliage de papier. En faisant des sculptures et des objets de décoration d’intérieur en kit DIY (à assembler soi même).

Je suis fan de la décoration minimaliste et colorée.
Tout d’abord, il faut coucher les idées sur un papier, soit directement sur l’ordinateur, et ensuite, je commence à dessiner les formes, les visages et la conception.
Puis je fais des essais afin de savoir si le design que j’ai édité sur l’ordinateur ne contient pas d’erreur dans sa structure.
Parfois, je fais plusieurs tests afin d’arriver à un produit parfait et compréhenssible pour les personnes qui vont les monter. Une sculpture seule peut nécessiter jusqu’à 4 essais (c.a.d monter 4 fois la même sculpture) pour corriger quelques formes, faces, tailles, etc..
Il s’agit d’une étape qui requiert énormément de temps mais une fois la sculpture finale prête, cela fait énormément plaisir à voir.